Category Archives: vie à 3

Ne jamais dire jamais

Notre petit grumeau a eu 13 mois, incroyable de voir à quel point notre rapport au temps a changé depuis qu’il est la. En parcours PMA les mois nous semblaient des années et aujourd’hui les mois défilent à la vitesse de la lumière!

Depuis ces 13 mois, notre vie est douce et simple. Je n’ai repris le travail que début septembre pour profiter à fond de la première année de notre lardon et je n’ai repris qu’à 60% et heureusement car avec mes horaires à la noix et le temps dans les transports, je ne verrais même pas mon bébé si j’avais repris à plein temps.

Du coup cela nous a imposé de réduire notre train de vie, mais on ne regrette absolument pas! La douceur de vivre de chouettes moments tous les 3 ça vaut tout l’or du monde, notre grumeau est une adorable canaille, un charmeur qui aime observer les gens et les choses, un soleil quoi! Nous sommes tellement heureux, jamais nous aurions pensé l’être encore plus..

Et pourtant, depuis plus de 3 mois un petit habitant est venu s’installer tout seul sous mon nombril. Oui, nous les abonnés aux fiv-icsi sans embryons, aux fausses couches, nous qui avons du faire 4 IAD en Belgique après 6 fiv-icsi en France afin de serrer dans nos bras notre fils, voilà que 10 mois après avoir accouché, je suis enceinte comme madame tout le monde.

C’est fou, c’est dingue, c’est génial et je remercie chaque soir la vie pour ce cadeau incroyable.

Depuis l’écho des 12 SA nous sommes plus serein, même si j’ai hâte d’avoir mon deuz dans les bras. Quand notre lardon est né, je m’étais dit que je ne pourrais pas aimer aussi fort un second bébé et je me trompais sur toute la ligne! Ce deuxième petit bébé, je l’aime aussi fort que notre lardon et il me tarde de faire sa rencontre.

Pour cette seconde grossesse, nous avons un suivi avec écho chaque mois comme pour notre grumeau et je remercie notre gynéco pour ça. La semaine prochaine rdv du 4eme mois. Wait and see 😉

PS: une amie sur Toulon recherche un bon gynéco (sur Toulon et les alentours), help!!

 

retour de la loose

Quoi de neuf? Et bien quand on est habitué à la loose, la loose ne te quitte pas pour longtemps…

Loose number one: la garde de notre grumeau.. En septembre nous sommes allé chercher les dossiers pour l’inscription à la crèche, là on nous dit: “comme c’est pour juin, pas la peine de déposer votre dossier maintenant, attendez janvier” Vous êtes sure???  “Voui” nous dit la dame car les commissions de fin d’année sont pour les admissions en début d’année, soit, logique. Nous déposons donc notre dossier en janvier et là, là, le drame: nous ne sommes pas prioritaire et donc sur liste d’attente pour une durée indéterminée…

En parallèle, nous recherchons une assistante maternelle, re-drame: aucune des assistantes de notre secteur ne veut de nous à cause de nos horaires atypiques (samedi, parfois jusqu’a 22h, jour fériés)

Action réaction, nous nous tournons vers une entreprise agréée de garde d’enfant: tout est parfait jusqu’au moment du devis: pour un contrat de 60h par mois (on garde espoir pour la crèche!) la gentille dame nous annonce: 1400€ par mois auxquels nous devons enlever 700€ d’aide de la CAF (soit 22€ et des bananes de l’heure…) GLOUPS! Surtout qu’a cela il faut rajouter 60h de crèche par mois, donc autant te dire qu’en reprenant à 21h par semaine, je vais bosser pour que dalle…

En gros: on en fait quoi de notre grumeau???  Bon, on a eu une lueur d’espoir ce soir grâce à la puer qui nous avait suivi à la sortie de maternité: elle nous recommande une assistante maternelle qui est en cours d’agrément après son congés parental et qui est très bien. Je vais donc prier tous les dieux et les saints pour qu’elle soit vraiment super ET qu’elle veuille bien de nous..

Tu sais ce qui m’énerve?? c’est que le cousin de mon chéri a eu un petit 1 mois après nous, évidemment en C1 et qu’ils ont trouvé une nounou à 2min de chez eux en moins d’une semaine (et à 7€ de l’heure) et que en plus sa femme à trouvé le boulot de ses rêves à 5 min de chez eux… POURQUOI c’est toujours les mêmes qui galèrent pour tout??? POURQUOI BORDEL???!!!!!!

Loose number two: le syndrome du canal carpien déclenché par la grossesse ne régresse pas, il s’empire! Remarque, ça tombe bien, les rdv avec le gyneco et le labo me manquaient du coup je remplace par l’osteo et les rhumatos, à moi les salles d’attente!! Et la pour le coup je découvre un autre univers: celui des vieux! Et tu veux savoir la différence entre un vieux et une pmette? Et bien la pmette passe le temps sur son tel ou un bouquin, et le vieux, lui passe le temps a te raconter comment sa dernière infiltration a été une vraie boucherie et que ça sert à rien parce qu’il a toujours mal. Bon je rigole, mais c’est pas drole, surtout quand mes poignets me “lachent” alors que j’ai le grumeau dans les bras.. Pour l’instant, on tente quelques seances d’ostéo, wait and see.

Voila ou j’en suis, bon tu vas me dire tout ça c’est des problèmes de riches et force est de constater que oui c’est la loose mais je n’ai qu’a regarder mon grumeau pour me dire qu’on trouvera bien une solution à tout! (et si je le laissai au tabac presse de la gare? La dame que j’appelle toujours monsieur est gentille et pas rancunière et pis ça serai vachement pratique non?)

Ah! Et sinon chéri commence à me parler (ou plutôt me rabâcher) de remettre le couvert pour le p’tit deuz, mais ça c’est pour le prochain article…

2 mois deja

Voila deja 2 mois que nous sommes 3, et j’ai encore du mal à y croire.

Retour sur ces 2 mois. Comme la reine l’a très bien dit, on a beau avoir attendu notre Précieux plusieurs années, son arrivée n’à pas été que cuicuilespetitsoiseaux.

D’ abord, il faut manipuler le dit Précieux, et franchement ça n’a pas été simple, surtout les premiers jours a la mater ou il avait un cathéter sur le crane et pour bien te rassurer la puer qui te dit:”surtout veillez a ne pas l’arracher car il a vraiment les veines fragiles et il souffrira si on doit lui en reposer un”. Au final, il se l’est arraché tout seul pendant la nuit en se tortillant…. (je te laisse deviner qui, entre lui et moi a le plus pleuré de cet incident…)

Ensuite il y a l’allaitement: après l’accouchement, mon deuxième échec personnel. Oui parce que même superhypramega motivée, l’allaitement peut foirer. Je n’ai jamais eu de réelle montée de lait (bien la peine de finir la grossesse avec un 100F tiens….) et n’ai jamais pu tirer plus de 30ml sur les 2 seins… j’ai tenue 3 semaines a donner le seins à la demande (soit très très souvent) et à tirer mon lait toutes les 2-3 heures pour activer la lactation. Mais rien n’y a fait et notre petit perdait du poids et moi le moral et ma santé mentale vu que durant ces 3 semaines je n’ai jamais dormi plus de 3h consécutives…  C’est donc en accord avec ma conseillère en lactation que nous sommes passés au LA. Merci a elle et lamisskangourou d’avoir su trouver les mots pour me déculpabiliser de cet échec.

Et puis il y a les suites de la césarienne qui n’ont pas aidé à profiter des premiers jours. A ce sujet, je tiens à dire qu’encore une fois, le corps des femmes et leurs douleurs on s’en tamponne le coquillard, parce que après avoir été ouverte en 2, on trouve normale de te lever fissa et te donner 1 doliprane toutes les 6 heures pour la douleur et avec comme seule recommandation “surtout si vous toussez, tenez vous bien le ventre, ça évite d’avoir trop mal et qu’un point lâche!” WHAT????? comment ça “qu’un point lâche”?????? Après renseignement, il parait que ça a pu arriver mais tellement rarement que bref, je vois pas trop l’intérêt de dire ça… Pour comparer la différence entre homme et femme: mon chéri s’est fait enlever un grain de beauté il y a 15 jours: il est rentré avec 2 points au poignet et les recommandations suivantes: éviter de mouiller la cicatrice, de porter des charges plus ou moins lourdes et retrait des point 10 jours plus tard!!! C’est fou quand on y pense! Parce que pliée en 2 ou pas, ton grumeau qui gesticule bah tu t’en occupes et viens pas te plaindre chochotte parce que bon “toi au moins t’as pas eu à le sortir, et puis la cicatrice est dans ta culotte!” (Ouhaiis mais cicatrice dans la culotte = cicatrice quand même) Seul point positif de tout ça? l’admiration de mon chéri qui n’en revient pas de voir comment j’ai tenu le coup durant le premier mois qui a été bien éprouvant.

Et puis en parlant de culotte, il y a eu le retour de couche, 6 semaines post accouchement. Retour de couche ou tsunami de culotte pour être plus précise. Et contre toute attente, cela a aussi été un tsunami dans ma tête: je n’avais jamais pleurer en achetant des serviettes intimes, enfin si, mais jamais dans le rayon du supermarché! Ce vendredi là, sensation bizarre, on dirait que ma cup a bougé: en fait elle a pas bougé, elle a été submergée!
Je m’en vais donc acheter des serviettes et là, en plein rayon “hygiène intime” je réalise, que depuis presque 7 ans, c’est le premier J1 qui ne veut pas dire: échec. le premier J1 qui est normale, ou il n’y a pas de rdv à prendre, de pds à faire. Oui, c’est dans ce rayon d’hygiène intime, un paquet de nananette à la main que j’ai pleinement réalisé que c’était fini, qu’on y était arrivé, que maintenant, tout était normale.

Aujourd’hui je me sens comme n’importe quelle maman, complètement raide dingue de mon fils, le trouvant (objectivement bien sur) absolument merveilleux, intelligent, éveillé! M’extasiant devant tant de beauté, enregistrant ses vocalises, le filmant et le photographiant tous les jours pour mes parents et la mère de chéri, oui bon c’est un peu une excuse, je le photographie avant tout pour moi 🙂
On apprend a se connaitre, chaque jour apporte quelque chose de nouveau. Etre parents c’est effrayant et fantastique à la fois et surtout je ne m’attendais pas à être finalement aussi sure de moi. C’est vrai que par rapport au papa, je suis 7j/7j et H24 avec mon p’tit bonhomme donc je le connais un peu mieux, mais je sais pas, il y a comme quelque chose d’animale, instinctif. Enfin bref une vie de maman normale.

Voila, être maman, c’est encore mieux que ce que j’avais imaginé, notre vie à 3 est telle que je l’espérais: simple, heureuse. Pourtant je n’en ai pas fini avec l’infertilité. Chose très bizarre, je suis encore jalouse quand je croise une femme enceinte (même lorsque j’étais enceinte j’étais jalouse..) comme quoi, infertile un jour, infertile pour toujours…
Comme je n’oublie pas que l’on a eu beaucoup de chance, j’ai écrit à ma députée,(comme je n’avais pas de réponse, je l’ai relancé le Jacqueline!) et mon chéri et moi avons écrit au député Jean-Patrick Gille qui fait parti de la commission sociale qui se réunira les 9 et 10 novembre.
Je bosse aussi sur des petites réalisations pour la boutique des idées fertiles et il faut que je me bouge le boule pour que tout soit prêt pour les achats de Noel!

Voili,voilou, nous partons chez mes parents demain pour 1 semaine et cela va me faire du bien: aucun repas à préparer, juste profiter et me reposer pendant que papi et mamie pouponnerons 🙂