Lettre à mon député (le modèle de lettre)

Envoyé 😉

La vie est un grand casino

Voilà, faut se bouger les miches.

Il y a eu un amendement voté au sénat pour faciliter la vie des salariées qui sont en parcours PMA, maintenant il faut que cet amendement soit voté avec le projet de loi de modernisation du système de santé en décembre.

Il y a 577 députés. Jusqu’ici, seuls 4 ont été contactés pour être sensibilisés.

Il est aussi possible de leur écrire sans pour cela solliciter un rendez-vous. J’ai choisi cette option et je vous propose mon modèle de lettre ci-dessous. C’est un modèle libre de droits. Pompez-là et écrivez à votre député pour l’encourager à aller dans notre sens. C’est simple, il suffit de faire un copier-coller et de modifier un peu la fin (puisque j’ai évoqué l’issue positive de mon parcours PMA).

Pour trouver son député c’est par .

Le modèle :

Monsieur le Député,

Citoyenne ayant dû avoir recours…

View original post 663 more words

Et puis un jour…

Voilà, le 27 août 2015 notre petit Précieux est entré dans nos vies, et quelle entrée…

L’accouchement a été comment dire… Ahh oui: horrible.. Tout a commencé le 26 à 15h30, début des premières contractions, et direct celles ci étaient esoacées de 5 min. Durant 2h je gère, je prends un bain, je fais du ballon mais  les contractions se rapprochent et deviennent très très fortes, chéri ne veut plus attendre: go to l’hôpital!

Arrivés la bas, auscultation : col ouvert à 2,5. Quoi? Que ça??!?? On nous place alors dans une salle nature pour que je fasse du ballon seule chose qui me soulage.

A 20h30 je n’en peux plus, les contractions sont toutes les 3 min, je n’arrive même plus à reprendre mon souffle entre 2, elles sont vraiment violentes et je suis épuisée. On me refait un monito et on m’ausculte a nouveau: col à a peine 4 (quoi??!!!? C’est tout??!!) et bébé est tachycarde 😦

21h30 la péridurale est posée et la c’est le soulagement, je sens les contractions mais je n’ai plus de douleur, juste une gêne dans les reins. (C’est un système de pompe, du coup c’est moi qui gère les doses).

Sauf que voilà, non seulement bébé qui était dans la bonne position depuis le 7eme mois à decidé de se retourner mais mon corps réagit mal a l’anesthésiant et voilà que je me mets à gerber régulièrement: so glamour..

Je demande un anti-vomitif mais la SF me répond que c’est bébé qui appuie sur mon estomac et que donc ça ne servirait à rien, ok….

On doit me rompre la poche des eaux: le liquide est teinté, je m’affole sachant que cela n’est pas normal. La SF me rassure, c’est assez courant, pas d’inquiétudes, ok…

Le temps passe, il est 4h du matin, je gerbe, j’ai mal car je ne veux surtout pas ne plus rien sentir donc je n’appuie pas trop sur la pompe. Et la le monito devient inquiétant, bébé est toujours tachycarde et de plus en plus… On lui fait un prélèvement ( qui consiste à lui griffer le crâne 😦 si) pour vérifier son pH et la le résultat n’est pas bon mais la SF decide d’attendre 30min et de le refaire pour confirmer ou non les premiers résultats. Si résultats mauvais: césarienne, ok…

Du coup je commence à pleurer, j’imagine le pire, j’ai mal, mon bébé à mal, je ne gère rien et mon pitain de col qui ne s’ouvre pas et qui reste épais et tonique… Chéri me rassure du mieux qu’il peut, et je continue de gerber.

On refait le test du pH : cette fois les résultats sont meilleurs alors la SF me dit qu’on continu, que le corps travaille lentement mais qu’il travaille: col à 6. Je demande un autre stock de haricot a vomi…

Il est passé 6h du mat, je commence a perdre les pédales, je pleurs, j’ai peur, je gerbe, mon col est toujours à 6 il n’a pas bougé en 2h: la SF appelle le gyneco.

Le gyneco arrive (c’est lui qui m’a fait les curetages quand nous avons perdu notre petit Sacha il y a 4 ans) demande un autre test du pH et me secoue un peu, pourquoi je ne suis pas dans tel position? Je lui explique qu’allongée, les pieds dans les etriés cela amplifie mes nausées et que je n’arrive pas à prendre mon souffle.

J’ai enfin droit à un anti-vomitif, les nausées et les vomitos s’arrêtent. Le gyneco me dit qu’on va travailler ensemble pour dilater mon col, tourner et faire descendre bébé.

Commence alors 30 min de poussées durant lesquels le gyneco cherche à tourner la tête de bébé. Je suis à bout de force et le résultat de l’ultime test du pH revient: il est vraiment mauvais.

Je pars donc pour une césarienne en urgence.

Si je vous dit que j’ai gerbé pendant  la césarienne, vous me croyez? Bref..

7h14 je sens un poids retiré de mon ventre et un cri strident rempli la pièce, je pleurs, mon bébé est là.

On me dit qu’il part en réa, qu’il a avalé du liquide amniotique, je pleurs, j’ai peur.

Notre gentil petit garçon est resté 2 jours en réa.  Nous allions le voir le plus possible et je tirais mon lait toutes les 3h pour enclencher ma monté de lait.

Au final, l’accouchement a été à l’image de notre parcours: long et difficile mais l’important est que notre petit garçon est là et j’ai encore du mal à réaliser 🙂

image